Pourquoi Verdun

tl_files/memorial/photos/histoire-memoire/pourquoi-verdun/01_HISTOIRE-MEMOIRE_pourquoi-verdun.jpg

 

En 1916 : l’Allemagne a besoin d’une victoire militaire marquante. Les principales raisons du choix de la ville de Verdun sont d'une part :

 

  • le temps joue contre elle. En effet, ses ressources en hommes et en matériels ne sont pas inépuisables. L'Allemagne a donc besoin d'un élément de négociation pour imposer sa paix.

 

 

D'autre part, cette bataille résulte également de la nécessité de remonter le moral national. Les Allemands commencent à douter de l'issue du conflit et subissent les effets de la guerre lisibles à travers la disette... Or toutes les hypothèses d'attaque sur le front oriental semblent présenter peu d'intérêt ou trop d'inconvénients ; de plus, l'attaque de l'Angleterre paraît risquée d'où la volonté d'isoler cette dernière en la privant de " sa meilleure épée ", la France, et de l'obliger, ainsi, à porter seule le poids de la guerre.tl_files/memorial/photos/histoire-memoire/pourquoi-verdun/02_HISTOIRE-MEMOIRE_pourquoi-verdun.jpg

 

 

Ce choix aurait également l'avantage de priver la Russie du soutien occidental et de la mettre aussi dans l'incapacité de maintenir son effort de guerre. En conséquence, le front français apparaît comme la seule solution. Deux places fortes retiennent l'attention de l'Etat-major allemand : Verdun et Belfort. Elles remplissent les conditions requises pour la mise à exécution du plan de Falkenhayn. Finalement, c'est Verdun qui est choisie le 13 janvier 1916 pour une bataille considérée comme décisive.

 

En savoir plus